Fromental Paccard investissement

Les
actualités

Le choix des dividendes PFU ou IR ?

lundi, 05 février 2018 10:27

A chaque changement de la fiscalité il faut adopter une stratégie d'optimisation pour percevoir des revenus ou encaisser des plus-values. 

La dernière loi de finances avec l'instauration du prélèvement forfaitaire unique nous permet d'envisager, jusqu'au prochain changement, une rémunération via la distribution de dividendes. 

Désormais, toute distribution à compter du 1er janvier 2018, sera taxée au PFU à 30 %, c'est-à-dire 12,8 % d'IR + 17,2 % de CSG non déductible, et ce, sans application de l'abattement de 40 %. 

Pour les foyers dont le revenu fiscal de référence ne dépasse pas 50 000 € pour un célibataire ou 75 000 € pour un couple peuvent être dispensés de PFU et déclarer les revenus correspondant dans la déclaration de revenus. 

Il est toujours possible d'opter pour l'impôt sur le revenu avec l'application de l'abattement de 40 % et la CSG déductible de 6,8 %, si la tranche marginale d'imposition est inférieure au PFU. 

Il est important de souligner que l'option au barème progressif est valable pour la totalité des revenus et plus-values mobilières quelle que soit l'origine. Il est donc important de calculer sa tranche marginale avant toute option. 

 

Pierre Fromental

Maîtrise de droit privé
Cabinet juridique DACF (1977-1979)

Fondé de pouvoir - Investissement Rothschild (1979-1982)
Directeur d'agence Worms gestion, W Finance (1982-1987)
Fondateur, directeur Formation et Comptes VIP, Expert et Finance (1987-1992) 
Conseiller financier indépendant (depuis 1992)

Expertise : Fiscalité et immobiler