Fromental Paccard investissement

Les
actualités

Travaux déductibles des revenus fonciers et prélèvement à la source

lundi, 09 juillet 2018 08:16

Le prélèvement 2019 est source de nombreuses interrogations par sa complexité surtout dans l'année (blanche) de transition qu'est 2018. Pour éviter de payer plus, et oui c'est possible ! Il faut optimiser le calendrier des dépenses. 

A compter de 2019, fini le décalage d'un an, les loyers seront taxés l'année de leur perception et afin d'éviter une double imposition ceux de 2018 ne seront pas taxés puisqu'ils bénéficieront du crédit d'impôt. Du moins ceux qui n'ont pas de caractère exceptionnel. La question des travaux est importante puisqu'il est prévu, afin d'éviter tout report, de prendre en compte en totalité ceux payés en 2018 et 2019. Autrement dit, les travaux 2019 ne comptent que pour moitié plus éventuellement la moitié des travaux 2018 déjà déduits. 

Sur un plan purement stratégique, il convient dans la mesure du possible, de faire le maximum de travaux, voir touts les travaux en 2018, le moins possible en 2019 pour les reporter sur 2020. On peut ainsi bénéficier de deux fois l'imputation de 10 700 € et le report du déficit foncier éventuel. Une certaine façon de réduire l'imposition sur le revenu ainsi que l'incidence au niveau de la CSG. 

Pierre Fromental

Maîtrise de droit privé
Cabinet juridique DACF (1977-1979)

Fondé de pouvoir - Investissement Rothschild (1979-1982)
Directeur d'agence Worms gestion, W Finance (1982-1987)
Fondateur, directeur Formation et Comptes VIP, Expert et Finance (1987-1992) 
Conseiller financier indépendant (depuis 1992)

Expertise : Fiscalité et immobiler