Fromental Paccard investissement

Les
actualités

Gérer son patrimoine à 70 ans

jeudi, 09 mai 2019 07:40

Pour beaucoup, atteindre 70 ans, c'est un seuil  tardif pour prendre des décisions patrimoniales. 70ans c'est surtout un seuil fiscal qu'il est préférable d'anticiper. Il y a ce que l'on doit faire avant 70 ans et ce que l'on peut faire après.

Pour ce faire, il faut rassembler les éléments du patrimoine existant et définir des objectifs. C'est le bilan patrimonial, qui va mettre en évidence les forces et les faiblesses patrimoniales face aux objectifs. Le moment idéal est la retraite, généralement autour du 65e anniversaire. Parmi les objectifs on trouve pèle mêle, la protection du conjoint survivant, le besoin de revenus complémentaires, le financement de la dépendance, la transmission du patrimoine, et bien souvent l'aide aux enfants, il faut alors rendre liquide un patrimoine trop investi en immobilier... 

La protection du conjoint, c'est un régime matrimonial adapté et c'est la donation entre époux et accessoirement l'assurance vie. S'il n'y a pas d'enfant la meilleure protection pour le conjoint c'est la communauté universelle avec attribution intégrale. Ce qu'il faut retenir c'est qu'il est possible de transmettre à son conjoint via le contrat de mariage, sans que cela soit considéré comme une libéralité donc sans droit. Le conjoint peut être réservataire, s'il n'y a pas d'enfant, et ne paie pas de droit sur la part de son conjoint. Il est important de bien adapter son régime matrimonial avec sa situation. Avant 70 ans il y a l'assurance vie avec l'abattement de 152 500 € par bénéficiaire et les donations avec réserve d'usufruit puisque entre 61 et 71 ans la valeur fiscale de l'usufruit est de 40%. Ce qui signifie que 40% de la donation est exonérée de droit plus l'abattement de 100 000 €. Cette valeur fiscale diminue de 10% tous les 10 ans.

Après 70 ans,  l'assurance vie demeure intéressante malgré un abattement limité à 30 500 € calculé sur la prime versée et pour l'ensemble des bénéficiaires. L'usufruit perd 10%. Il y a les dons aux petits enfants avant 80 ans. Le complément de revenus soit l'immobilier type SCPI via l'assurance vie avec des rachats partiels. Pour mémoire un contrat de plus de 8 ans permet de racheter 9 200€ d'intérêts chaque année sans impôt.

Pierre Fromental

Maîtrise de droit privé
Cabinet juridique DACF (1977-1979)

Fondé de pouvoir - Investissement Rothschild (1979-1982)
Directeur d'agence Worms gestion, W Finance (1982-1987)
Fondateur, directeur Formation et Comptes VIP, Expert et Finance (1987-1992) 
Conseiller financier indépendant (depuis 1992)

Expertise : Fiscalité et immobiler